Quel est le salaire moyen d’un prothèsiste dentaire

prothèsiste dentaire

Le recours à un prothésiste est parfois nécessaire pour garder le sourire et avoir de jolies dents. En France et partout dans le monde, ses services sont très sollicités. C’est pourquoi le secteur est en pleine expansion ces dix dernières années, avec une prestation de haute qualité à prix abordable.

Mais quel est le rôle d’un prothésiste ?

Un prothésiste dentaire est un salarié travaillant pour le compte d’un laboratoire. Il est en étroite collaboration avec le chirurgien dentiste. C’est ce dernier qui prend les empreintes des patients et les envoie au prothésiste. Une fois reçu, il les analyse et fabrique une maquette. Ensuite, il conçoit des prothèses (couronnes, bagues, etc.) et des orthèses. Il utilise en général des matériaux composites ou des matériaux précieux pour façonner les implants, selon la demande des clients. Pour terminer, il assure que la finition soit irréprochable pour répondre aux exigences des clients. L’ajustement est fait au millimètre près pour un meilleur confort. Cependant, il peut également être amené à réajuster, à contrôler et à réparer les implants.

Mais combien gagne-t-il en moyenne ?

En début de carrière, le salaire prothèsiste dentaire est en moyenne de 1725 euros. Mais il peut gagner plus s’il est recruté dans une boite de grande envergure ou s’il décroche une poste de responsabilité. Mais dans ce cas, il vaudrait mieux avoir en poche un diplôme de Bac+2 ou un Bac+3 en prothésiste dentaire pour mettre toutes les chances de votre côté. En outre, il existe de nombreux débouchés dans le secteur, et les recrutements sont à la hausse ces dernières années. Néanmoins, avec plus d’expérience, il est possible de créer votre propre laboratoire, si vous vous sentez prêt à devenir indépendant !

Mais qui peut devenir prothésiste ?

En effet, c’est un métier qui requiert beaucoup de précision et de délicatesse. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un bon sens de l’observation, de la finesse et de l’esthétique. Par ailleurs, le candidat doit être minutieux et adroit. Maitrisant les acquis théoriques, il doit également avoir un savoir-faire impeccable, car il réalise un travail manuel assez complexe.

Qui plus est, il faudrait avoir au minimum un bac en profession prothèse dentaire ou un brevet technique des Métiers pour exercer le métier. Et enfin, pour réussir dans un domaine, il faudrait avoir une passion pour le métier. C’est une grande source de motivation qui vous aidera à vous surpasser et à vaincre tous les obstacles.

En tout cas, suivez des formations de courte durée pour approfondir vos connaissances et être au courant des nouvelles technologies pour exceller dans tout ce que vous faites. Attention ! La compétence du prothésiste aura un impact direct sur le prix prothèse dentaire et sur la fidélisation des patients.