Quel est le prix d’un implant dentaire à Paris ?

implant dentaire à Paris

L’implant dentaire est un substitut artificiel à une dent naturelle. En effet, lorsqu’une dent vient à manquer, ou que celle-ci est si abîmée qu’elle doit être extraite, le patient peut prendre la décision de procéder à la pose d’un implant dentaire, qui va lui permettre de reconstituer la dent manquante.

Cette racine en titane est insérée directement dans l’os de la mâchoire du patient. Ainsi fixée, elle peut rester en place toute une vie, à condition d’en prendre soin et de l’entretenir convenablement.

implant dentaire

Le titane est le matériau privilégié pour la fabrication des implants, car il est le seul à parfaitement s’adapter au corps humain. En effet, au fil du temps, les cellules osseuses de la mâchoire incorporent l’implant en titane pour une acceptation totale de l’implant. Très solides, les implants en titane résistent aux pressions intenses causées par la mastication, par exemple.

Pour toutes ces raisons, l’implant dentaire se présente comme étant la solution la plus efficace.

Pour autant, l’inconvénient majeur de cette pratique est indéniablement le prix de l’implant dentaire à Paris. En effet, aujourd’hui, pour espérer avoir juste un implant dentaire à Paris, il faut compter pas moins de 300 euros, somme qui est entièrement à la charge du patient car l’assurance maladie et les mutuelles ne remboursent pas ce type de soins.

Des prix qui varient en fonction de plusieurs critères

Les prix pratiqués par les chirurgiens-dentistes s’expliquent par plusieurs raisons. Tout d’abord, dans le domaine de la dentisterie, tout comme dans celui de l’optique et de l’audition, les praticiens sont libres de fixer leurs prix. Il n’est pas rare, donc, d’observer une différence de tarif d’un praticien à un autre.

Ensuite, en fonction de l’établissement, et de sa zone géographique (clinique privée en centre-ville, centre dentaire à Paris, hôpital public de province…), les prix ne sont pas les mêmes.

Découvrez d’ailleurs l’article publié sur le site du Figaro intitulé « Le prix des prothèses dentaires varie fortement d’une ville à une autre ».

D’autres part, selon la technique de chirurgie d’implantologie pratiquée et le matériel utilisé, là encore les prix peuvent varier.

Enfin, la notoriété et l’expérience (ou la spécialisation) du chirurgien jouent également un rôle dans le montant de votre facture finale.

Bien souvent, les patients qui ont recours à la pose d’implants dentaires à Paris ignorent que pour que l’intervention soit un succès, la qualité et la quantité de l’os de la mâchoire osseuse du patient doivent être optimales. Si tel n’est pas le cas, il est nécessaire de pratiquer une greffe osseuse, ce qui représente des frais supplémentaires.

Pour contourner ces désavantages, de plus en plus de patients choisissent de profiter des soins dentaires en dehors de la France. Ce tourisme dentaire comporte néanmoins de nombreux inconvénients, comme notamment la moindre qualité du matériel médical, le suivi rendu difficile en raison de la distance, ou encore le coût des voyages pour les différentes visites de préparation et de contrôle avec le chirurgien.

Remboursements des implants dentaires

La Sécurité sociale ne prend pas en charge le remboursement des frais liés à la pose d’un implant dentaire. Elle rembourse simplement à hauteur de 70 % les prothèses dentaires telles que les couronnes ou les bridges sur leur prix de base et à certaines conditions seulement.

Du côté des mutuelles non plus, aucune prise en charge n’est complète. Certaines d’entre elles proposent tout de même un remboursement partiel, basé sur un forfait allant de 300 à 500 euros par an. Cette absence de remboursement rend l’intervention chirurgicale moins accessible à la classe moyenne, et nombreuses sont donc les personnes qui, ne peuvent se permettre une telle dépense, restent sans traitement dentaire.

Vous pouvez retrouver toute l’actualité santé sur le site https://www.123medecins.info/.