Prothèse provisoire : quel est son rôle ?

Prothèse provisoire

Le port d’une prothèse provisoire est souvent la seule option pour ne pas rester sans dents jusqu’à la pose des prothèses définitives. La durée peut varier selon le patient, son âge et la difficulté de la réalisation de la prothèse. Mais à quoi sert-elle exactement ?

La prothèse provisoire : c’est quoi au juste ?

En effet, elle est destinée à remplacer des dents manquantes. D’ailleurs, fabriquer immédiatement une prothèse définitive est impossible. Voilà pourquoi il faudrait passer par cette étape, car l’édentement même pour une durée limitée est inconcevable. Il peut s’agir d’une ou plusieurs dents selon le cas. Son rôle peut être très diversifié, en fonction des soins pratiqués sur l’individu :

  • Pour permettre à la personne de mastiquer sans problème et pour accélérer la cicatrisation avant la pose définitive des implants
  • Pour que les dents restantes ne bougent pas avant l’intervention
  • Pour refermer ou combler l’espace vide entre deux dents
  • Pour protéger, les dents contrent les agressions extérieures et les infections
  • Pour garder le sourire pendant la durée du traitement. L’esthétique étant un point vital pour l’Homme, c’est pourquoi il faudrait en prendre soin. Passer par une prothèse transitoire s’avère alors indispensable si les extractions prévues sont nombreuses

Certes, cette solution permet d’aider le patient à poursuivre son traintrain quotidien, sans avoir à se cacher.

Mais en combien de temps doit-on porter une prothèse provisoire ?

La durée varie d’un patient à l’autre. Mais comptez au minimum 4 mois après l’extraction. Pour que la prothèse soit disponible le jour de l’extraction, il faudrait prendre rendez-vous avec le chirurgien dentiste. Celui-ci prendra les empreintes de la mâchoire et les enverra au laboratoire. Après l’extraction, le médecin va procéder à l’ajustement de la prothèse. Ainsi, à la sortie du cabinet, vous aurez de nouvelles dents, ayant les mêmes couleurs que vos dents naturelles.

Par ailleurs, on peut distinguer deux types de prothèse provisoire :

  • Prothèse provisoire totale ou dentier provisoire : pour les personnes complètement édentées
  • Prothèse provisoire partielle : pour une ou plusieurs dents manquantes

Combien coûte une prothèse provisoire ?

Au minimum, prévoyez 30 euros pour une prothèse provisoire en résine. Cependant, le prix peut doubler, voire même tripler selon le cabinet. Toutefois, certains modèles sont pris en charge par la sécurité sociale. De la sorte, n’hésitez pas à demander à votre dentiste de fabriquer une prothèse nécessaire pour des raisons fonctionnelles ou professionnelles.

Attention ! Les dents provisoires sont moins résistantes. Donc, il faudrait bien en prendre soin. Les aliments durs, gluants, trop chauds ou trop froids sont à éviter. En outre, un nettoyage régulier est indispensable après chaque repas.