Parodontite : est-il possible de bénéficier d’implants dentaires qu’on est malade ?

Parodonti d'implants dentaires qu'on est malade

De nombreuses questions tournent autour de la maladie parodontale. En effet, les patients restent perplexes sur les traitements efficaces pour résoudre leur problème. Est-ce que les implants dentaires sont envisageables en présence d’une parodontite ? La réponse dépend de l’état actuel des sujets. Le mieux serait alors de comprendre cas par cas pour y voir plus clair.

Peut-on associer la parodontite aux implants dentaires?

Quand la parodonte est atteinte de la maladie parodontale, cela engendre à la fois un retrait gingival et une perte de l’os alvéolaire. Parce que ce dernier sert de soutien pour les dents, sa perte conduit à la perte des dents. Les tissus mous ne sont pas non plus épargnés par la maladie. Il est alors important de noter que la restauration d’une zone buccale à l’aide d’implant dentaire requiert une évaluation et traitement de la parodontite. Plus explicitement, un manque de quantité d’os demande tout d’abord une augmentation osseuse. Il s’agit d’une intervention qui consiste à reconstruire le rebord alvéolaire. Elle est à accomplir avant de penser à la pose d’implants dentaires. Ensuite, pour prévenir une perte osseuse due à la parodontite, il est nécessaire de procéder à la pose d’implants dentaires provisoires. Ce sera dans l’espace édenté à la suite de la régénération osseuse. Pour connaître l’état de l’os alvéolaire, le patient doit consulter un parodontiste pour une radiographie bucco-dentaire et un examen médical.

La parodontite accompagnée de perte osseuse

Lorsque la parodontite se généralise, elle a pour effet d’entraîner une perte osseuse qui par la suite engendre le déchaussement des dents. Chez les adultes, dès leur 35 ans, on remarque que la parodontose est une maladie qui touche la majorité. Si les sujets sont des fumeurs, alors ils risquent d’aggraver encore plus leur cas. En effet, cette maladie est très difficile à traiter. Quand la parodontite dépasse un certain stade, c’est-à-dire 2/10, il est quasiment impossible de réaliser un traitement définitif. On peut juste se contenter de ralentir sa progression. mais une fois le stade 5/10 atteint, les dents ne tiennent plus en place car elles deviennent instables. En peu de temps, elles tomberont tout simplement. Pour un patient qui a laissé développer la maladie gingivale pendant des années, toutes ses dents seront affectées. Il peut bien alors se tourner vers des spécialistes qui lui proposeront un traitement qui consiste à extraire toutes les dents, faire une greffe osseuse pour enfin mettre en place la pose d’implant dentaire classique. Mais cette solution pourrait prendre encore plus de temps (des années) et les coûts seront exorbitants. L’idéal quand on est dans ce genre de situation est de faire des recherches plus approfondies pour trouver des soins efficaces et moins onéreux dans les meilleurs délais.

Soigner la parodontite avec des implants dentaires

Aujourd’hui, en se tournant vers l’implantologie à Paris de nouvelle génération,on peut espérer un traitement fructueux. Le traitement de la parodontite devient alors radical. Si le patient n’a plus de dent alors il ne détient plus de poche parodontale. Les douleurs relatives à la maladie parodontale disparaissent également.  Parce que les poches parodontales se sont développées, cela facilite l’extraction des dents. On peut soigner la gencive qui, assainie, serait plus apte à recevoir les implants dentaires. Les implants dentaires seront alors accueillis et fixés dans la corticale osseuse. Même s’il y a une atrophie importante, on n’aura pas à accomplir une greffe osseuse, on l’évite pratiquement. Avec ce traitement de la nouvelle génération, en seulement quelques jours, le patient aura une belle dentition. Elle sera à la fois esthétique, confortable et fonctionnelle. Les poches parodontales ne reviendront plus. Cependant, après avoir reçu un tel traitement, le patient devra faire attention à son hygiène buccale.